Le Mot du Maire

L’année 2018 s’achève avec tout au long de cette période beaucoup d’évènements douloureux : inondations, dérèglements climatiques et toujours au niveau international des conflits militaires. Plus récemment le marché de Noël de Strasbourg a subi un attentat faisant de nombreuses victimes parmi lesquelles plusieurs morts.

Plus près de chez nous, nous sommes dans un contexte revendicatif multicolore. Nous avons connu les bonnets rouges liés aux taxes de transport, les cirés jaunes relatifs aux liaisons maritimes entre le continent et les îles et actuellement les gilets jaunes « collectif citoyen » opposé à l’augmentation des taxes et qui revendique des moyens décents pour vivre.

Ce feu d’artifice ne nous laisse pas indifférent car ce sont entre autres nos populations rurales qui sont le plus touchées. Les déplacements pour se rendre au travail sont de plus en plus onéreux alors que les salaires déjà bien faibles ne connaissent pas l’inflation comme toutes ces taxes. Nos collectivités sont donc directement concernées, car elles doivent apporter des aides directes : banque alimentaire, fond de soutien au logement et à l’énergie à ces familles qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts.

Cette politique nationale s’accompagne de la réduction des dotations pour l’ensemble des collectivités. Ce que nous devons savoir c’est que toutes ces mesures, parfois sous couvert d’une nécessité écologique sont mises en place pour résorber le surendettement de l’Etat qui depuis de nombreuses années vit au-dessus de ses moyens. Alors des réformes, oui bien sûr c’est nécessaire, mais que tout le monde y participe proportionnellement à ses moyens, car l’écart ne cesse de se creuser entre les classes les plus riches et les plus modestes.

Heureusement les fêtes de Noël approchent et si le bonhomme au manteau rouge et à la barbe blanche pouvait lors de son passage nous distribuer beaucoup plus de justice sociale ce serait parfait.

Dans l’attente de cet espoir, je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de fin d’année et vous adresse dès maintenant mes meilleurs vœux pour 2019.

Serge GAGNEUX